Ripage excessif : ce qu’il faut savoir

Votre voiture vient de passer une visite technique et sur le rapport est mentionné : défaut sans contre visite : 2.1.1.1.2: Angle, Ripage AV: ripage excessif. Vous vous demandez si cela est grave puisqu’il n’y a pas de contre visite. Vous cherchez sûrement les moyens pour y remédier. Voici ce qui faut savoir sur le sujet

Qu’est-ce que le ripage excessif ?

On parle de ce terme lorsque la voiture tire à droite ou à gauche sur une ligne droite. Lorsque vous constater que le volant peine à retrouver sa position initiale après un virage et vous effectuez un gros effort pour maintenir votre volant tout droit alors votre voiture a une panne qu’on nomme ripage excessif. En cas de ripage, vous allez constater que les pneus de votre voiture s’usent rapidement de façon non uniforme. Pour le langage commun, les roues de la voiture ne sont pas parallèles. À l’œil nu, vous ne détectez jamais cette panne. Le ripage entraîne la consommation excessive du carburant. Trouvez plus d’explications ici.
Quelques termes sont associés au ripage. Lors des contrôles techniques, on vous parlera de l’angle de ripage. Ne soyez pas surpris. Ce terme désigne le degré de déportation du véhicule. Sur une distance de 1000m, l’angle de ripage autorisé est +11. En terme clair, il est permis à votre voiture de se déporter sur 11 m.

Que faire en cas de ripage ?

Vous devez vous rendre dans un garage pour supprimer le ripage. Cela peut se faire en 30 min. Vous devez débourser en moyenne 60 € pour régler la panne. Par contre le prix peut varier en fonction du modèle de votre voiture et la présence ou non de l’option électronique de contrôle des roues. Si vous détenez des voitures de collection, le ripage peut vous revenir un plus coûteux.